Institut Elie Wiesel
Paris, 3 février 2020 de 19:30 à 21:30
Conférence
Les lundis de Wiesel

Le Dernier des Justes d'André Schwarz-Bart : comment est né ce classique de la Shoah ?

La question du traitement littéraire de l’événement-Shoah a préoccupé très tôt les écrivains juifs après le massacre de leur peuple.

 

Si la poésie ou le témoignage autobiographique ont pu réagir très rapidement à l’événement (parfois en temps réel), il n’en va pas de même du roman qui exige une composition stricte, un langage et un style propres à la littérature.

Comment les mots et l’expression du monde normal peuvent-ils rendre compte de l’univers concentrationnaire et de la spécificité du massacre d’un peuple et de sa civilisation par les nazis et leurs acolytes ?

 

Le premier best-seller mondial qui affronte avec succès le problème de la transposition littéraire de cet événement sans précédent est Le dernier des Justes d’André Schwarz-Bart (prix Goncourt 1959)

 

Comment est né ce livre précurseur? Quel était l’objectif de son auteur? Quelles sources et quels procédés a-t-il utilisés durant les six années d’écriture et les cinq versions qui ont abouti à ce classique de la littérature de la Shoah, trop oublié aujourd’hui?

 

 

 

 

 

Intervenante :


Francine Kaufmann, professeur émérite de l'université Bar Ilan en Israël.


 
 



Informations pratiques

Lieu : Institut Universitaire d'Etudes Juives Elie Wiesel
Adresse : 119, rue La Fayette, 75010 Paris
 

Renseignements : 
Pour s'y rendre : 
  • Autobus : 26, 32, 42, 43, 48
  • Métro : 4,5, station Gare du Nord, 7, station Poissonnière
  • Autre : Rer B, D, station Gare du Nord

Attention :   Prix: 12 €. réservation: https://bit.ly/2lszvmj. contacts: nom: Martine Cohen téléphone: 0153205261 mail: m.cohen@instituteliewiesel.com