Accueil | Index Général | Conférenciers | Nicolas Offenstadt

Nicolas Offenstadt


historien

 
 
  • Nation et citoyenneté (4/12)
    Politique
    Le patriotisme, un sentiment désuet ?  (87 min)
    D. Bar-Tal, faculté d’Education - O. Bisharat, essayiste - J. Bougrab, avocate - D. Charbit, politologue - A. Cohen, politologue - N. Offenstadt, historien - P. Perrineau, professeur à Sciences Po
    Institut français de Tel-Aviv, Tel Aviv Museum of Art, Tel-Aviv juin 2013
  • Nation et citoyenneté (7/12)
    Politique
    Droits de l'homme, devoirs du citoyen  (90 min)
    D. Charbit, politologue - N. Chazan, universitaire - E. Lévy, journaliste - N. Offenstadt, historien - Y. Sheleg, journaliste
    Institut français de Tel-Aviv, Tel Aviv Museum of Art, Tel-Aviv juin 2013
  • Nation et citoyenneté (11/12)
    Politique
    Éduquer à la citoyenneté  (80 min)
    R.T. El-Halim, éducatrice - A. Lacroix, journaliste - N. Offenstadt, historien - R. Rozen, dir. programme Haifa ville mixte"" - A. Yass, journaliste
    Institut français de Tel-Aviv, Tel Aviv Museum of Art, Tel-Aviv juin 2013
 

Nicolas Offenstadt


historien

 

Biographie du conférencier

Nicolas Offenstadt est agrégé et docteur en histoire, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien pensionnaire de la fondation Thiers. Disciple de Claude Gauvard, il est maître de conférences d'histoire du Moyen Âge et d'historiographie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il travaille sur les pratiques de la guerre et de la paix du Moyen Âge à l'époque contemporaine. Il est co-directeur de la rédaction avec Nicolas Mariot de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire. Il collabore régulièrement au Monde des Livres, à L'Histoire et aux activités du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 et du CVUH (Comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire). En collaboration avec Patrick Boucheron, il a mené des recherches sur la notion d'espace public au Moyen Âge en partant des travaux de Jürgen Habermas sur l'époque moderne. Il a en particulier critiqué les directives sur l'enseignement de l'Histoire données par Nicolas Sarkozy (par exemple sur les deux aspects, positif comme négatif, de la colonisation, le second étant jusque là seul évoqué) comme non compatibles selon lui avec l'objectivité. Il a aussi déploré les cérémonies officielles visant à faire de Lazare Ponticelli un héros de la nation. Lors du mouvement des enseignants-chercheurs, début 2009, il fut particulièrement impliqué, en participant par exemple à l'occupation de la Sorbonne le jeudi 26 mars.

 

Nicolas Offenstadt


historien

 

Bibliographie du conférencier

  • Grande guerre en 30 questions, Geste, 2007
    Amazon
  • 14-18 aujourd'hui, Odile Jacob, 2010
    Amazon
  • Mots de l historien, Mirail Toulouse, 2010
    Amazon
  • L'histoire bling bling, Stock, 2009
    Amazon
  • Les fusillés de la grande guerre, Odile Jacob, 2009
    Amazon