Suivez-nous Facebook Twitter

ONU, Iran, Syrie

Israël dernier allié de Trump, avec Marc Semo  (14 min)

R. Honigmann - journaliste - M. Semo - journaliste

ORGANISATEUR
 
 

3 commentaires

Concernant la politique de D TRUMP 22 juin 16:28, par Josiane Rouah

Il est consternant d'entendre de la part des journalistes français que D. Trump est "imprévisible" et qu'il n'aboutit à rien. Il est imprévisible pour les Européens qui obéissent à une autre logique ; mais Trump a défini sa logique, et la suit pas à pas. Il apparaît comme un déni de dire que sa politique n'apporte rien : concernant l'Iran, toutes les grandes entreprises européennes qui s'y étaient installées depuis la signature de l'accord, sont en train de vider les lieux et de laisser l'Iran en panne d'investissements. Concernant le monde arabo-musulman, le Qatar est isolé, et l'Arabie Saoudite suit pas à pas la logique de Trump, suivie de l'Egypte et de la Jordanie, pays qui n'ont jamais été aussi proches d'Israël qu'en ce moment. Concernant l'Europe, tous les pays d'Europe Centrale ont viré complètement à droite concernant la crise migratoire, et d'autres pays d'Europe suivent, tous sont soutenus par Trump. G Soros vient de le dire lui même, que Trump "est en train de détruire tout son plan, concernant les migrants vers l'Europe, selon son vœu. La Corée du Nord, a détruit son site nucléaire et elle vient de s'accorder avec la Corée du Sud, pour une vie meilleure de sa population, et la Chine est tenue en respect. Sur ses vues impérialistes. Le monde est retourné à 180° par rapport à ce qu'il était au départ d'Obama. Les USA sont de plus en plus respectés et redeviennent la première Puissance avec le respect de ses valeurs traditionnelles ; il semble qu'elle en ait quand même le droit. Israël est écouté de Trump et de Poutine qui laisse israël mener à termes ses décisions concernant l'Iran et le Hezbollah de Syrie et du Liban.
Quant à l'Europe, on ne voit pas où se manifeste son amitié envers Israël : à l'ONU, au Conseil de Sécurité, à la Commission des Droits de l'Homme, à l'UNESCO, les votes européens ont toujours été au désavantage d'Israël. Même quand Israël est dans son droit, ce droit est contesté et considéré comme contestable. "Israël a le droit de se défendre" ; eh bien encore heureux, Israêl n'a pas besoin qu'on le dise. "oui mais sa défense est contestable à l'égard du Hamas sur les attaques duquel on établit le silence radio complet;:roquettes, incendies qui ont dévasté les forêts et les récoltes, tout cela bien sûr avec des armes "artisanales" mais combien destructrices. Silence radio aussi concernant la Charte du Hamas qui veut détruire Israël. Idem pour l'Autorité Palestinienne. Ce déni n'est pas sérieux et on ne sait vraiment où il peut nous mener.

SEPARATION ENFANTS DES CLANDESTINS 21 juin 14:01, par serge027

Trump n'est absolument pas responsable de cette situation qui existait AUSSI sous Obama. Mais Obama, la presse l'adorait et n'a pas dénoncé cette situation. Trump va y mettre fin.

Ami 21 juin 00:03, par morgenstern

Spontanément, suite à l'affaire de la séparation des familles de réfugiés, une sentence me revient à l'esprit :
"avec un tel ami, on n'a pas besoin d'ennemi".

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Marc Semo - journaliste à Libération

Marc Sémo est journaliste, spécialiste des pages "Monde" à Libération.

Il est l'auteur de "Turquie; la révolution du Bosphore" aux éditions du Cygne en 2009.

(MAJ 2014)

Bibliographie des conférenciers

Marc Semo - journaliste à Libération
  • Turquie ; la révolution du Bosphore, (Editions Du Cygne, 2009)
    Acheter
 
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences des conférenciers