Suivez-nous Facebook Twitter

Clés de lecture

Gilets jaunes et extrêmes droites, par Rudy Reichstadt  (4 min)

Rudy Reichstadt - Conspiracy Watch

ORGANISATEUR
 
 

5 commentaires

L'extrême droite 13 décembre 15:08, par Josiane ROUAH

Les Gilets Jaunes se sont dits pacifiques, mais au risque de paraître benêt, pourquoi ne pas les croire ? Ce qu'ils revendiquent c'est de pouvoir manger, si possible, ou de circuler à moindres frais pour aller travailler.
Quand à l'extrême droite, même si Ryssen, ou Soral était présents, Le Président de la République a agité trop souvent ce slogan pour gagner ses élections, et depuis, que l'on a du mal à y croire encore, ne serait-ce que parce qu'il n'a pas réussi à éliminer l'antisémitisme ambiant sur lequel il fait systématiquement silence, dans le pays. Ce qui ne l'empêche toujours pas d'en imputer les causesà l'extrême droite.
Et puis même si Dieudonné s'est affiché rue Lauriston, il ne faut pas oublier qu'il est aussi l'ami de l'Iran, que Le Président caresse volontiers, via l'accord de 2015.
Actuellement il est difficile de démêler l'extrême droite de l'extrême gauche islamisée qui traîte Israël de nazi alors que c'est l'Islam qui a mis lui-même les Juifs au ban, dans les pays qu'il a conquis, en leur infligeant le statut de dhimmi. L'extrême droite actuellement apparaît trop souverainiste pour vouloir détruire les symboles de son propre pays qu'elle revendique. Les casseurs s'origineraient plutôt parmi une population qui veut détruire ces symboles pour imposer les siens ; Ils viendraient, en l'occurrence, plutôt de l'Islam. Le Hamas l'a magnifiquement exposé à l'égard d'Israël en termes de ballons incendiaires, armes et missiles, depuis près de dix mois maintenant. L'extrême droite n'a rien produit de tel en Israël, ni en France.

Al Jezeera et le soi disant Printemps parisiens 10 décembre 16:23, par Catherine Djen

Il serait aussi interessant de faire le lien entre le printemps arabe et la recuperation par al Jazeera du soi-disant printemps parisien, ou comment ce media de propagande quatari s'adresse aux banlieues a propos des gilets jaunes. Voir http : //mohamedlouizi. Eu/2018/11/30/intifada-sur-les-champs-elysees/.
Peut-on avoir votre eclairage sur ce point ? Merci.

Relisez l histoire ; jeune homme 06 décembre 09:09, par amouyal

La 5 eme republique, a vu souvent, (pasqua etait un specialiste) des interventions "intempestives pourrir une manifestation pacifique, le pouvoir a denaturé la grande manifestation unitaire de notre communauté en 2002 avec des provocateurs qui lui ont permis de detourner l attention.
castaner, lui meme, pseudo voyou ne s est sans doute pas privé d utiliser lui aussi ces méthodes eprouvées.

L'arrogance de classe n'a pas de limite... 06 décembre 08:23, par Yosef ben Israel

Je suis juif et gilet jaune. Tout mouvement populaire a son lot de provocateurs. C'est la politique du pire, vieille comme la vie poltique elle-même. Les juifs sont traversés par les luttes de classes comme toute nation. Le pretexte d'antisémitisme n'est parfois qu'un prétexte à défendre ses intérêts de classe. Je suis juif et en effet je n'ai rien en commun avec un Rotshild ou un Goldman-Saches ou un Madoff. Bref, je suis Gilet Jaune juif et pauvre.

Le social c'est compliqué 06 décembre 02:58, par morgenstern

Merci pour cette indispensable mise en garde, mais ce serait trop simple si c'était le fond du problème.

Un exemple personnel, j'habite une ville importante de province, j'ai besoin de consulter un cardiologue, je téléphone au centre hospitalier, il y a une vingtaine de cardiologue référencés. Je tombe sur un répondeur qui m'indique un autre numéro, j'appelle cet autre numéro, c'est un autre répondeur qui réponds pour m'indiquer le précédent numéro. Les cardiologues sont submergés de demandes et ne prennent plus de nouveaux patients, voilà une réalité quotidienne. Et pourtant, je paye tous les mois mes charges sociales.
De manière plus générale, un effet de la mondialisation et du déplacement des zones d'activités économiques, c'est l'appauvrissement progressif d'un certain nombre de couches sociales dans les pays développés, ce qui explique la montée des nationalismes.
Un enjeu majeur des gouvernants seraient d'accompagner socialement cet appauvrissement qui est inéluctable dans sa tendance de fond : le prix à payer de la logique économique de notre développement.
Mais pour cela, il faut reconnaitre l'existence de cette réalité, l'accepter et en tirer les conséquences.
Evidemment, électoralement ce n'est pas très vendeur, qui a envie de voter pour un parti qui fait de la pauvreté montante une réalité avec laquelle il va falloir vivre.
Les gilets jaunes sont l'expression d'une société qui n'est plus capable de gérer les évolutions.
C'est plus simple de vivre avec une forte croissance économique que l'inverse.

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Rudy Reichstadt - Conspiracy Watch

Rudy Reichstadt est fondateur de Conspiracy Watch. Membre de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès, politologue

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier