Suivez-nous Facebook Twitter

Pour commencer: les phylactères

Tefilines: le secret des boîtes noires  (10 min)

Julien Darmon - professeur de Talmud

ORGANISATEUR
 
 

3 commentaires

Le chem á 4 branches 31 août 19:26, par Max Benchetrit

J'ai travaillé sur une sculpture ou j'ai essayé d'introduire ce que je ne comprenais pas. J'ai eu une réponse que j'aimerais que vous me commentez ou précisez en cas d'erreur. On m'a expliqué que c'était 4 zaīne qui formaient une phrase. Qu'en est il ?

Bravo 25 avril 19:43, par dddd

Bravo

Où sont les secrets ? 08 novembre 09:40, par Michael

Exposé clair mais un peu décevant... On reste sur sa faim concernant l'origine de cet objet.
Une "tefilah" (au singulier) n'est pas descendu du Ciel au Sinaï, puis a été immédiatement reproduite par les artisans hébreux, et ceux qui portaient les tefilin il y'a 2000 ans ne se voyaient pas comme des religieux accomplissant un rite...
Cette vidéo est un bel extrait d'instruction religieuse, mais dont le contenu ne dépasse pas la connaissance d'un enfant en école juive.
Réduire le peuple d'Israël à une assemblée de croyants, une culture à une religion, une histoire à des faits magiques n'a jamais été une preuve de foi dans le judaïsme.

En revanche, la charge portée contre les loubavitch est proprement révoltante !
"Proposition PRESSANTE", "la scène peut paraître CHOQUANTE"... S'il est extrêmement délicat de juger son prochain sur ses actes, préjuger de ses intentions dans l'accomplissement d'une mitsvah ("[la réelle cavana] est RAREMENT LE CAS DU CONTEXTE") relève d'un niveau vertigineux d'intolérance.
On peut discuter du mouvement loubavitch et de son idéologie, mais pourquoi introduire cette critique dans une vidéo de vulgarisation consacrée aux tefilin ?
Cette guéguerre entre paroisses, assorti d'un esprit de "dénonciation", car ces vidéos semblent être surtout destinées aux non-juifs ou aux juifs non-pratiquants, est un pur exemple de la fameuse "haine gratuite".
Les tefilin dans la rue sont un sujet à traiter ?
C'est peut-être une pratique religieuse un peu trop voyante dans l'espace publique de notre république laïque ? On est dans l'air du temps...

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Julien Darmon - professeur de Talmud

Julien Darmon est philosophe, spécialiste d'études rabbiniques. Il a été chargé de séminaire au Centre d’études juives de l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) et à l'INALCO (Institut national des langues orientales). Il enseigne le Talmud à la Yéchiva des étudiants de Paris et le midrach au Centre Fleg. Spécialiste des littératures rabbiniques auxquelles il a consacré de nombreux articles, il a notamment traduit le commentaire du Malbim sur le Cantique des cantiques.

Bibliographie du conférencier

Julien Darmon - professeur de Talmud
  • “Les méthodes et raisonnements de la science talmudique”, in Christian Jacob (dir.), Lieux de savoir, tome 2, (Albin Michel, 2011)
    Acheter
  • Meïr Leibusch Malbim; Cantiques de l'âme: Chirei ha-néfech, traduction, (Editions Verdier, 2009)
    Acheter
  • “Brève histoire du Zohar”, in Frédéric Möri, Guy Bedouelle et Charles Méla (dir.), Orient-Occident. Les racines spirituelles de l'Europe , (Cerf, 2009)
    Acheter
  • “La lumière dans la Kabbale médiévale d’après le Shiour Qoma de rabbi Moshé Cordovero”, in Le Symbolisme de la Lumière au Moyen-Age : de la Spéculation à la Réalité. Actes du Colloque Européen des 5 et 6 juillet 2003 , (Association des amis du Centre médiéval européen de Chartres, 2004)
    Acheter
 

Voir le dossier sur Melamed

Melamed: le portail de l'étude et de l'enseignement
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier