Suivez-nous Facebook Twitter

Un sanctuaire à construire - n° 19

Terouma: matérialiser le divin ?  (33 min)

Jérôme Benarroch - enseignant du judaïsme

ORGANISATEUR
 
 

5 commentaires

Si, il y a une conclusion ! 04 février 17:03, par A.Blisson

Mais pas comme toutes celles dont nous avons l'habitude ! La fin du propos qui a été délivré est d'ouvrir sur une recherche, un questionnement dans l'ordre du symbolique (en // avec toutes les 10 Paroles ou épreuves citées), dans l'ordre aussi de la structure : pourquoi y a-t-il différence de rythme entre 7/3 et là, 8/2. Comme ça demande beaucoup de travail et de réflexion, je propose à Mr Benarroch qu'il soumette ces pistes dans les lieux où il intervient et fait intervenir ses auditeurs. En tout cas, merci !

FINI OU INFINI ? 01 mars 10:14, par CHLOMO

Et quelle est la concLusion ?
UNE QUESTION PAR UNE QUESTION.

7. 3 8. 2. 9. 1 10. 0 ? 21 février 11:48, par Henri Ekman

Pourquoi est-ce que tu ne conclus pas ?

Art abstrait ? 22 février 14:10, par Tsiyon

En même temps, arriver à représenter des chérubins dont la seule évocation (me semble-t-il) dans la Torah explique qu'ils gardent le jardin d'Eden, me parait difficile. Pourquoi ?
- parce que personne ne sait à quoi ils peuvent ressembler
- parce que les fabriquer en repoussant l'or des bords du couvercle me parait une impossibilité technique surtout si les ailes doivent presque se toucher.
Ma conclusion est donc qu'il devait bien avoir quelque chose mais qui s'apparentait plutôt à de l'art abstrait plutôt qu'à une représentation figurative.
le message serait alors "vous ne pouvez pas même si vous le voulez"
Francis Zérah francis. Zerah@bbox. Fr.

Bravo 15 février 13:55, par Itic

Très intéressant, le point le plus important, n'est il pas que les juifs voient D. Ieu sur terre et non dans le ciel ?
Bravo à l'intervenant qui, dans la 2nde moitié de la vidéo, nous regarde enfin dans les yeux de la caméra, est bcp plus vivant. C'est alors très agréable à suivre car vivant, comme notre... D. Ieu.
Merci.

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Jérôme Benarroch - enseignant du judaïsme

Jérôme Benarroch enseigne à l'institut universitaire Rachi et à l'Institut Elie Wiesel et étudie également de manière permanente à la Yéchiva des Etudiants. Il est aussi professeur de français, agregé de Lettres modernes et docteur en philosophie. (Mise à jour: avril 2008)

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

Voir le dossier sur Melamed

Melamed: le portail de l'étude et de l'enseignement

Editeur

Editeur de la conférence

Le travail de séquençage, de titrage, les documents et les annexes de cette conférence ont été réalisés par Ruben Honigmann

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier