Suivez-nous Facebook Twitter

La femme Sota - n° 35

Nasso: ménage à trois  (32 min)

Micho Klein - enseignant du judaïsme

ORGANISATEUR
 
 

10 commentaires

Guet et sota 01 juin 10:58, par gerardelie

Je souhaiterais prolonger le questionnement du 2éme commentaire (eliaou ben ouziel) au sujet de la halakha : validité éternelle ? Remise en question possible ? Mais aussi et surtout comment a t'elle été établie ?
si l'on revient sur la question du guet : la source est le seul verset 24, 1 de ki té-tsé.
comment a partir de ce seul verset, toute la procédure (très contestable du guet) a t'elle été inventée ?
dans le cas du guet comme dans le cas de sota, il y a, en tous cas, un parallèle évident : le mari a toujours le beau rôle - baal soupçonneux de ervat davar, ici accusateur d'adultére, et avec le guet, possibilité de se transformer en maitre-chanteur...

Et le Cohen, que était son rôle ? 01 juin 00:31, par B. Vaisbrot

Bravo, Morenou Micho, pour la mise en balance de deux passages de la Guemara pour éclaircir cette procédure un peu mystérieuse.
Mais je me demande si le rôle du Cohen n'était pas d'accueillir le couple et de lui dire s'il fallait engager la procédure ou non. Ce n'était pas un simple fonctionnaire, mais un être doué de raison et de sentiment…Merci.

Une demande de précision. 29 mai 12:47, par Eliaou ben Ouziel

Bonjour Monsieur Klein, bonjour à toutes et à tous !
J’aimerais certaines précisions si possible. Patrick Davidovici affirme que : « si le mari de son côté a été même une fois infidèle, le test de la femme n’aura aucun effet ». C’est la première fois que j’entends cette affirmation, aussi j’aimerais une confirmation.
Deuxième question : Est-il possible de changer la hala’ha où il est dit que seul le mari et de son plein accord peut donner le guet ? En d’autres mots s’agissant d’une hala’ha peut-on la changer ou la modifier ?

Esprit de jalousie et get 26 mai 01:30, par joy

Que dire de l'homme dont l'esprit de jalousie est si malade qu'il refuse de donner le get à sa femme
ou veut la faire payer ?
Que peut-on inférer comme règle de divorce pour la femme, à partir de la michna que vous citez qui montre que l'absence de l'époux (par décès brutal ou peut-être tout autre cause équivalente) rend la femme divorcée de fait ?

Je suis comme votre premier auditeur, Rav, et j'apprécie toujours beaucoup tous vos cours.

Sota 25 mai 21:39, par Es

Que fait Dieu quand l'homme est adultaire ?

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Micho Klein - enseignant du judaïsme

Micho Klein enseigne à la Yechiva des Étudiants de Paris. Il est spécialiste du commentaire de Rachi. (Mise à jour: juin 2009)

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier