Suivez-nous Facebook Twitter

''Tu ne convoiteras pas'' - n° 17

Yitro: la pensée fautive  (31 min)

Valérie Stessin - rabbin et aumônier des hôpitaux

ORGANISATEUR
 
 

6 commentaires

Convoitise ou consommation ? 08 février 15:08, par gil

Désirer consommer n'est pas, à mon sens, convoiter et encore moins convoiter le bien de son prochain (ou de l'ami ou du compagnon ce qui traduit mieux le terme hébreu). Les biens de consommations, même apparemment futiles, s'ils sont désirer pour eux même et non parce qu'ils appartiennent à un ami ne constituent pas une transgression de ce dixième commandement. Ce qui à mon avis constitue une transgression c'est de voir en l'autre un être plus favorisé que nous, mieux doté, en un mot supérieur, alors que la loi ne nous enjoint pas d'aimer notre prochain plus que nous-même. Derrière tout ascétisme se cache bien souvent une haine de la vie et en dernier recourt une haine de soi. Le judaïsme s'est toujours plus ou moins méfié de cela. La torah est bien souvent un pur hymne à la vie.

Merci 05 février 16:47, par Yaararoz

Une tres belle lecon d'humanisme.

Paracha 04 février 05:13, par Françoise Michaelis

Merci Valérie pour votre beau et si sensible commentaire !

La convoitise à ma compréhension par Roger/Belgique 03 février 12:54, par roglombo

Il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte que j'ai reçu de Yahweh tous les biens qui constituent mon patrimoine. Par ailleurs, mon regard par rapport au patrimoine d'autrui que je crois malheureusement être mieux que le mien serait reprochable. Ceci me pousse (par convoitise) à porter un jugement d'injustice non pas par rapport à autrui mais par rapport à celui qui est la source de tout bien et de toute bénédiction" Elyireh". En Ps 50. 10 ; 16-21. Chacun doit donc se contenter de ce qu'il a reçu car il n'y a rien de ce que tu possèdes qui soit venu de toi seul. Une telle attitude m'évite de condamner à tort Yahweh.

Merci 03 février 06:05, par maryse

Les femmes qui se couvrent de ce voile noir pour se proposer à la convoitise des hommes en vociférant par leur accoutrement un interdit sont loin d'avoir trouvé la solution... Ce qui est caché attire bien plus la convoitise ; ; convoiter et être convoitée n'implique pas la même frustration... Aujourd'hui le voile expose la femme au regard du prédateur, Y aurait-il un prédateur en chaque homme ?
La mise en garde des dix paroles semble dire que oui. Il faut donc dissocier ce qui m'appartient de ce qui appartient à l'autre. Et ne pas convoiter ce qui appartient à l'autre, ce ui fait sa puissance... Ici le texte qui énonce l'interdit devient inépuisable puisqu'il s'agit de nous mettre à l'abri de la jalousie. La jalousie freine les possibilités de la fraternité... Et votre conclusion souligne ce point avec finesse et discrétion.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Valérie Stessin - rabbin et aumônier des hôpitaux

Valérie  Stessin est née en 1964 à Paris et a grandi à Périgueux (Dordogne). Elle a fait son Alyah et obtenu une licence de l'Université Hébraïque à Jérusalem. Elle poursuit ses études à l'Institut Schechter pour les Etudes Juives et obtient  un double master en Sciences du Judaïsme. En 1993, elle reçoit son ordination rabbinique (smi'ha) de l'Institut Schechter. Valérie Stessin a travaillé comme éducatrice en ex-U.R.S.S, puis a été directrice de projets pendant quinze ans à la Fondation Educative Tali, ensuite coordinatrice de la communauté Shira Hadasha. Elle est la présidente de Kehilat Maayanot - Communauté Massorati à Jérusalem et active dans l'association Women of the Wall – les Femmes du Mur. Depuis 2011, elle codirige l'association Kashouvot pour le développement du Soutien Spirituel en Israel. Valerie Stessin est aussi est aumônière à l'hôpital Hadassah Ein Kerem, à l'Hôpital Français à Jérusalem et enseigne dans différents cadres.  

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

Voir le dossier sur Melamed

Melamed: le portail de l'étude et de l'enseignement
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier

  • Adam le terrien - n° 1
    Berechit: éloge du travail  (19 min)
    Valérie Stessin, rabbin et aumônier des hôpitaux Jérusalem, septembre 2014
  • Joseph maître des songes - n° 9
    Vayechev: réaliser ses rêves  (31 min)
    Valérie Stessin, rabbin et aumônier des hôpitaux Jérusalem, novembre 2014
  • La mort des fils d’Aaron - n° 25
    Chemini: un silence éloquent  (28 min)
    Valérie Stessin, rabbin et aumônier des hôpitaux Jérusalem, mars 2015
  • L'histoire de Ra'hav - n° 33
    Chela'h le'ha: la prostituée convertie  (30 min)
    Valérie Stessin, rabbin et aumônier des hôpitaux Jérusalem, mai 2015
  • Saveur et savoir - n° 41
    Eikev: le goût de la cacherout  (33 min)
    Valérie Stessin, rabbin et aumônier des hôpitaux Jérusalem, juillet 2015
  • Séminaire de formation en accompagnement spirituel (1/2)
    Spiritualité et fin de vie  (229 min)
    M. Cohen - M. Lévy-Soussan - V. Stessin - D. Touboul Paris, juin 2017
  • Séminaire de formation en accompagnement spirituel (2/2)
    Soin, laïcité et spiritualité  ( min)
    S.  Beloucif - L.  Charles - T.  Châtel - M. Cohen - Y. Dalsace - G. Farhi - R. Krygier - F.  Lamberdière - M. Lévy-Soussan - N.  Pujol - M.S. Richard - O.  Samaoli - V. Stessin - F. Taubmann - S.M.  Weil Paris, Juin 2017