Suivez-nous Facebook Twitter

Kipour et Pourim - n° 20

Tetsave: les habits de l'invisible  (26 min)

Françoise Atlan - psychanalyste

ORGANISATEUR
 
 

14 commentaires

Merveilleux ! 03 mars 01:06, par Nissim

Merci françoise pour ce riche commentaire, et de nous éclairer à nouveau sur la fete de pourim.

Tetsave 03 avril 18:07, par batia

Passionnant le parallelle entre les vetements d esther et ceux du cohen gadol.

Merci Françoise Atlan 26 février 12:31, par David

Merci Francoise Atlan pour ce remarquable commentaire, très clair de cette Paracha. Vous dépliez rigoureusement le texte, en même temps que vous nous faites partager vos interprétations subtiles. A vous entendre, je me dis que la finesse d'écoute de la psychanalyste n'y est sans doute pas étrangère !

Réponse a yvel 22 février 19:27, par Albert ouanounou

Moïse a disparu !

De la naissance de Moïse jusqu’à la fin du livre des Nombres, la Paracha Tétsavé est la seule où le nom de Moïse n’apparaît pas. Nos commentateurs proposent plusieurs explications.

Selon le Baal Hatourim, lorsque Moïse plaide pour que D. N’extermine pas le peuple juif à la suite de la faute du veau d’or, il se maudit lui-même (Paracha Ki Tissa 32 : 32) : « … et si Tu ne leur pardonnes pas, efface-moi de Ton livre, que Tu as écrit. »

Comme la malédiction d’un juste, même sous condition, produit toujours un effet, D. A « effacé » le nom de Moïse de la Parasha Tétsavé qui précède la Paracha Ki Tissa. Ainsi, « efface-moi de Ton livre, que Tu as écrit » se comprend comme : « efface-moi de la dernière Paracha que Tu as écrite ».

Selon le Gaon de Vilna, cette Paracha correspond généralement à la semaine du 7 Adar, date de la mort de Moïse. L’absence de son nom est une allusion à sa disparition.

Il fait néanmoins remarquer que la Guematria (somme des valeurs numériques) des « lettres cachées » du nom développé* de Moïse est égale à 101, qui est précisément le nombre de versets dans la Paracha Tetsavé. Bien qu’il n’apparaisse pas explicitement, Moïse reste caché dans la Paracha !

* Le nom développé correspond à la prononciation de chaque lettre du nom.
Moïse s’écrit en Hébreu « Mem », « Shin », « Hé ».
« Mem » s’épelle « Mem », Mem ».
« Shin » s’épelle « Shin », « Youd », « Noun ».
« Hé » s’épelle « Hé », « Alef ».
Les « lettres cachées » sont celles qui n’apparaissent pas dans le nom, soit « Mem », « Youd », « Noun » et « Alef », dont la somme des valeurs numériques (Guematria) est 40 10 50 1 = 101.

Riche ! 21 février 22:06, par Frida

Commentaire très dense et pourtant très clair !
Mise en parallèle audacieuse et soigneusement documentée !
Toda raba !

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Françoise Atlan - psychanalyste

Françoise Atlan est psychanalyste.

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

Voir le dossier sur Melamed

Melamed: le portail de l'étude et de l'enseignement
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier