Suivez-nous Facebook Twitter

L'esprit des sacrifices - n° 24

Vayikra: le feu qui rapproche  (32 min)

Francine Kaufmann - Professeure de littérature, Université Bar-Ilan

ORGANISATEUR
 
 

6 commentaires

Merci Francine 26 mars 13:02, par Michel R.

Pour ce commentaire admirable de clarté et d'érudition.
Comme quoi on peut être orthodoxe, au sens premier du terme, et moderne dans son expression, dans un langage compréhensible de tout public, lettré de la Torah ou non.

Likroלקרא 25 mars 19:52, par סלה

שבת שלום מורה
למד הזה מצין. הזק, חג סיח.

Superbe ! 16 mars 12:13, par Jean

Très beau et émouvant commentaire !
Faire mémoire comme travail de l'homme sur l'homme,
... Korban, se rendre proche...
se rapprocher du prochain en faisant en sorte que notre prochain se rapproche de la Thora,
c'est superbe et lumineux... Merci beaucoup !
Au coeur des préoccupations de nos vies quotidiennes dans lesquelles se croisent le poids des actualités...
le désir de Dieu qui nous habite n'est-il pas vivant d'un feu qui nous fait chercheur de Dieu et par la recherche même être prôche de Dieu comme Moïse faisant le tour du buisson ?
on pourrait dire que Moïse fait le tour de la question de Dieu, n'est-il pas ? :).

Merci 15 mars 18:01, par Albert o

Merci pour ce beau commentaire, merci pour tout ce travail de documentation, un commentaire à écouter et à reécouter et merci d'avoir évoqué la mémoire de Rav Sandler zatsal
merci et bravo encore.

Rav Sandler l 13 mars 21:09, par estelle

Merci Chère Francine pour le plaisir de retrouver votre enseignement clair et didactique d'ancien professeur aux Langues'O Paris. Merci surtout mille fois de nous faire découvrir qui était le Rav SANDLER (zatsal) assassiné à Toulouse par un terroriste. On souffre encore plus après coup de la disparition de cette lumière et on est saisi par cette violence qui frappe justement un apôtre de la compassion et de l'amour des autres comme lui éclairant la personnalité de Moïse. Votre sensibilité et générosité pour nous rappeler sa mémoire est encore plus admirable que votre érudition.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Francine Kaufmann - Professeure de littérature, Université Bar-Ilan

Née à Paris en 1947, Francine Kaufmann est professeure des universités, chercheure et essayiste (littérature de la Shoah, traduction juive et biblique, traduction pour les média), interprète de conférence et traductrice de poésie.

Docteur ès lettres (1976), titulaire d’une maîtrise de théâtre (1968), du diplôme supérieur d’hébreu de l’École des Langues Orientales  à Paris (1968) et  d’un diplôme de l’Institut de Communication Publique de l’Université de Boston (1984), elle a été assistante de langue et de littérature hébraïques à Paris III de 1969 à 1974, ainsi qu’à l’INALCO et à l’Université de Paris VIII-Vincennes avant de s’installer à Jérusalem en 1974.
Interprète de conférence (membre A.I.I.C.), elle est l’interprète d’hébreu en français dans les films de Claude Lanzmann : Shoah and Sobibor. Elle a longtemps été réalisatrice de télévision et de radio (La Source de Vie, Kol Israël, RCJ), et journaliste dans la presse juive. Elle a réalisé des expositions sur André Chouraqui et André Schwarz-Bart ; elle est par ailleurs co-scénariste du film André Chouraqui, l'écriture des Écritures (2010).  

Bibliographie du conférencier

Francine Kaufmann - Professeure de littérature, Université Bar-Ilan
  • Pour relire le Dernier des justes: Réflexions sur la Shoah, (Méridiens-Klincksieck., 1987)
    Acheter | Emprunter
  • Le Chant ininterrompu: choix de poèmes d'Israël, traduction, (Centre Pédagogique, Département Jeunesse et Hehaloutz de l'organisation Sioniste, 1984)
    Emprunter
 

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

Voir le dossier sur Melamed

Melamed: le portail de l'étude et de l'enseignement
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier

  • Hommage à André Chouraqui (1/4)
    Retrouver l'étymologie des textes saints  (64 min)
    Francine Kaufmann, Professeure de littérature Paris, janvier 2008
  • Leur nom , ils l’ont changé (2/7)
    La force du nom  (43 min)
    C. Aslanov - A. Coen - R. Fajnzylberg - E. Ghozlan - F. Kaufmann - C. Masson - M. Wolkowicz Jérusalem, novembre 2009
  • Leur nom , ils l’ont changé (6/7)
    La force du nom  (171 min)
    A. Didier-Weill - F. Kaufmann - E. Orner - R. Samacher - L.A. Sousa-(de) - M. Tauber - H. Trivouss-Widlöcher - M. Wolkowicz Jérusalem, novembre 2009
  • Représenter la Shoah : dire, voir, savoir (2/8)
    Littérature et témoignage  (165 min)
    R. Amar - D. Epstein - S. Fraiman-Morris - J.  Friedemann - F. Kaufmann - R. Koren - P. Zard. Université - Bar Ilan, décembre 2008
  • De l'écriture du "Dernier des Justes" à Goyave
    L'oeuvre d'André Schwartz-Bart  (132 min)
    F. Kaufmann - J.P. Orban paris, avril 2017
  • Aimer, écrire, résister
    André Schwarz-Bart, le courage de résister  (109 min)
    R. Bober - F.  Cassenti - F. Kaufmann - F. Kuhn - D.  Maximin - S.  Schwarz-Bart paris, septembre 2016
  • L'hébreu, une langue qui chante
    ''Le garçon qui voulait dormir'', d'Aharon Appelfeld  (53 min)
    A. Appelfeld - F. Kaufmann Jérusalem, février 2013
  • Hommage à André Schwarz-Bart
    Le juif de nulle part  (81 min)
    Francine Kaufmann, Professeure de littérature Paris, janvier 2007
  • La Tora et sa traduction (1/2)
    Dire la Bible aux nations  (45 min)
    Francine Kaufmann, Professeure de littérature Paris, mars 2007
  • Panim-Pnim, visage et intériorité
    Les errances des visages de l’Un  (26 min)
    Francine Kaufmann, Professeure de littérature Bar Ilan, mai 2006