Suivez-nous Facebook Twitter

Shimon et Lévi, frères vengeurs - n° 8

Vayichla'h: massacre biblique  (37 min)

Benjamin Sznajder - IBM research

ORGANISATEUR
 
 

7 commentaires

Nécessité d'un peuple porteur d'une Loi 17 décembre 22:59, par B. Vaisbrot

Compliments pour le très beau déroulement explicatif. Même si je ne suis pas sûr que Rivka ait été prise par Avimélèkh (Gen. 26, 11 et RaShI sur 26, 8), votre argumentation est très habile. Je me permettrai de proposer une conclusion un peu plus lointaine : tant que la morale est familiale, elle n'est pas entendue, aucune réciprocité ne surgit chez les adeptes d'Avraham ou chez les sujets d'Avimélékh. Devant le manque de compréhension de'Hamor, les fils de Yaakov n'avaient plus d'autre choix. Une fois que le peuple hébreu sera sorti d'Égypte et que la Loi juive sera la norme pour tout un peuple, celui-ci pourra se permettre d'être clément avec les Gabaonites et de leur laisser la vie sauve. Par ailleurs, le fait d'être circoncis physiquement sans qu'il y ait le comportement éthique correspondant n'a pas suffi pour faire entrer les habitants de Shkhem dans l'Alliance d'Avraham, par manque de préparation. Le rite doit être porteur de sens. Merci.

'hazak 13 décembre 13:28, par claude heymann

Oui très beau développement qui donne toute sa profondeur
à ce passage. חזק וברוך.

Oui mais 11 décembre 19:17, par Yoelle

Verset 29 "Ils s'emparent de toute leur fortune, tous leurs enfants, leurs femmes ils les capturèrent... " Qu'ont ils fait des ces femmes et de ces enfants ? Des esclaves ? Les ont ils à leur tour violées ? Et mieux... Il semble que cet épisode les enrichit assez bien...
. Les fils de Jacob n'agissent pas toujours moralement bien, N'est ce pas l'un d'eux (Rubens je crois) qui couchera avec la concubine de son père ? N'était il pas d'accord pour éliminer leur frère Joseph ? Ce sont des hommes qui ont tous les défauts de l'humanité
merci pour votre commentaire très intéressant.

Bravo 11 décembre 14:41, par Gilles

Beau commentaire parfaitement structuré et clair d’une riche intertextualite intelligente.

Va yichelah 10 décembre 20:05, par david

La plupart des commentateurs : esav a accompagne ses parents la thora ne nous en dit rien comme je suis avec ma maman alzeihimer nous pouvons imaginer et recevoir une certaine beaute chez celui souvent considere comme le mauvais personne n est mauvais en soi voir ses parents diminues est une grande epreuve isaaq etais deja tres affaibli lors de la benediction je touche du doigt aujouduis cette grande mistva du cabod des parents merci de m avoir lu.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Benjamin Sznajder - IBM research

Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier