Suivez-nous Facebook Twitter

Réponse à Shlomo Sand (3/4)

Négation du peuple juif et délégitimation d'Israël  (15 min)

Benjamin Gross - philosophe

ORGANISATEUR
 
 

2 commentaires

Bravo Mr Gross. 18 février 13:57, par M.Kaminowicz

Bonjour,
je trouve votre analyse très juste sur l'identité du peuple juif, à la fois filiation, renouvellement avec fidélité au passé, et mérite à perduré et s'améliorer continuellement dans la trace de son passé vers l'avenir.

Contrairement au commentaire affiché, je ne trouve aucune trace de racisme dans vos propos.
Le sentiment exprimé par ce commentaire a été je pense le fruit d'une méprise sur le fait que l'on sente effectivement et à juste titre une indignation sur le concept d'un peuple "créer de toutes pièce" et qui ne serait en fait qu'un peuple "composite" composé d'un mélange d'autres peuples, ces derniers n'étant en rien dénigrés de quelques façon que ce soit.

A part cela, En vous écoutant, il m'est venu une réflexion sur l'approche de Shlomo Sand :
Si on entre dans sa logique, "son" peuple juif ne peut tout de même pas n'être qu'issue de conversion, car il faut j'imagine tout de même un contact avec le peuple-religion que l'on veut rejoindre.
Donc si Sand veut adopter un point de vue "ethnique, génétique... " et s'il est un peu raisonnable, il sera obligé de dire qu'il y a au moins un tout petit peu de "vrai juif" tout de même.

De plus, ses "palestiniens vrai juifs" (personne au monde, aucun historien sérieux ne peut relier ce véritable peuple fictif de palestinien pour le coup et vraiment composite de la dernière heure, au peuple juif lui bien réel), dans la même logique en se convertissant se serait tout de même un peu mélangés, et vu l'ouverture d'esprit de la région, peut être même beaucoup.

Alors après, on peut partir dans un délire en faisant des statistiques pour savoir qui a le plus de "gènes juifs" pour déterminer le Peuple juif, ...

A partir de là, ce qui est très intéressant, c'est que si justement on considère que le peuple juif est à la fois une filiation et un mérite (notamment le premier mérite celui au moins de rester juif et donc, entre autres, de ne pas se convertir à une autre "religion", ca que n'ont pas fait les "vrai juifs palestiniens" de Sand), même en rentrant dans le délire de Sand, si celui-ci accepte au moins la vision qu'il faille aussi un mérite, ou tout simplement accepter l'idée pas très révolutionnaire qu'un peuple c'est aussi une culture, une pensée, son "faux peuple juif" serait quand même plus juif que son "vrai peuple juif palestinien".

Tout cela pour dire, que même en rentrant dans la folie totale de Sand qui effectivement (ça crève les yeux)n'assume pas son identité juive et surtout ce qu'elle implique, on ne s'en sort pas.

Merci Mr Gross pour toutes vos belles et justes réflexions.

Merci 15 mai 18:03, par R.ZAFRAN

Merci Professeur Gross,
Pour le terme ramassis de peuplades... Cela voudrait dire quoi ? Que les autres peuples ? Khazars ou berbères seraient mis sur une échelle de valeurs avec le peuple issu de cette zone précise du moyen orient qu'est l'ancienne Judée la samarie et la Galilée ?
Autant il m'est compréhensible d’être juif et d'ascendance berbère (donc descendant de Cham donc Cananéen) et d’être originaire de tribus converties comme l'explique Sand autant votre analyse raciste qui transparait en filigrane me gène... Vous m'avez déçu Professeur Gross et vous êtes loin de m'avoir convaincu.
Bien à vous.

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Benjamin Gross - philosophe

Benjamin Gross, né à Strasbourg en 1925, est professeur de philosophie et ancien directeur du département de philosophie juive de l'Université Bar-Ilan. Il a été nommé doyen de la faculté des Lettres et Sciences humaines en 1988, fonction qu’il exerce aujourd’hui à titre honoraire. Il est également professeur invité aux Universités de Genève, Melbourne et Harvard.  Après des études de philosophie générale à Lyon puis Strasbourg, il fonde en 1948 l'Ecole Akiba qu'il dirigera pendant de longues années. Il obtient ensuite son Doctorat de philosophie à l'Université de Strasbourg puis, en 1969, s’installe en Israël avec sa femme et leurs cinq enfants. Il a dirigé un lycée de tendance sioniste-religieuse à Jérusalem avant d’entamer sa carrière universitaire.

Bibliographie du conférencier

Benjamin Gross - philosophe
  • Un monde inachevé : pour une liberté responsable, (Albin Michel, 2007)
    Acheter | Emprunter
  • Haïm de Volozine, L'Âme de la vie, présentation, traduction et commentaires, avec une préface d’Emmanuel Lévinas, (Verdier, 2006)
    Acheter
  • L'âme de la vie par Rabbi Hayyim de Volozhyn, Emmanuel Levinas (Préface), (Verdier, 2006)
    Acheter
  • Le Messianisme juif dans la pensée du Maharal de Prague, (Albin Michel, 2004)
    Acheter | Emprunter
  • L'Aventure du langage : l'alliance de la parole dans la pensée juive, (Albin Michel, 2003)
    Acheter | Emprunter
  • A Bible ouverte, tome 6. Le Testament de Moïse, avec Josy Enseiberg, (Albin Michel, 1996)
    Acheter | Emprunter
  • Le Testament de Moïse, avec Josy Eisenberg, (Albin Michel, 1996)
    Acheter | Emprunter
  • Le testament de Moïse, (Albin Michel, 1996)
    Emprunter
  • Maharal de Prague, Nér Mitsva. Que la lumière soit, traduction et commentaire, (Albin Michel, 1995)
    Acheter
  • Messianisme et histoire juive, (Berg International, 1994)
    Acheter | Emprunter
  • Rabbi Haïm de Volozine, L'âme de la vie, présentation, traduction et commentaire , (Verdier, 1986)
    Emprunter
  • Un messie nommé Joseph, avec Josy Eisenberg, (Albin Michel, 1983)
    Emprunter
  • Joseph Dov Soloveichik, L'Homme de la Halakhah, traduction, notes et postface, (OSM, 1981)
    Emprunter
  • Joseph Dov Soloveichik, Le Croyant solitaire, traduction et préface, (OMS, 1977)
    Emprunter
  • Le judaïsme à l'épreuve du monde, (L'éclat, 2014)
    Acheter
  • Les défis du destin juif , politique et religion dans la pensee Rav Kook, (Albin Michel, 2012)
    Acheter
  • Hayyim de Volozhyn. Le souffle de vie, introduction, traduction et commentaire de Benjamin Gross,, (L'éclat, 2013)
    Acheter
  • Maximes des pères (pirke avot) , traduction et présentation de Benjamin Gross, édition bilingue, (L'éclat, 2013)
    Acheter
  • Shabbat, (L'éclat, 2015)
    Acheter
 

Bibliographie générale

Sélection d'une liste d'ouvrages sur le sujet
  • Comment le peuple Juif fut inventé, Shlomo Sand, (Flammarion, 2010)
    Amazon
  • Les cultures des Juifs: Une nouvelle histoire, sous la direction de, David Biale , (Éditions de l'Éclat, 2005)
    Amazon | Rachel
  • Les penchants criminels de l'Europe démocratique, Jean-Claude Milner, (Editions Verdier, 2003)
    Amazon | Rachel
  • Histoire universelle des juifs, (collectif), Elie Barnavi et Denis Charbit, (Hachette Littérature, 2002)
    Amazon
  • Du Peuple Juif ? Le Monde des Débats, Elie Barnavi, (Le Monde, 1993)
    Rachel
  • Précis d'histoire juive: Des origines à 1934, Simon Doubnov, (Cerf, 1992)
    Amazon
  • Israël, peuple et pays, David Benvenisti, (K.K.L., 1959)
    Rachel
 

Autres textes utiles

Autres textes du conférencier ou sur le sujet

Sur la toile

Sitographie
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier