Suivez-nous Facebook Twitter

Les juifs, des gens comme tout le monde ?

Dans la tête des antisémites  (68 min)

Daniel Sibony - psychanalyste, écrivain

ORGANISATEUR
Groupe Société Religion Laïcité (CNRS) http://www.gsrl.cnrs.fr/
 
Gsrl/isgap
 
 

5 commentaires

A propos du boudhisme 10 février 20:44, par Bernaerts

Je veux pointer que les Bouddhistes sont les rares avec les Juifs à donner dans l'autodérision et l'humour dans leurs dessins qui les représentent ; ils se ressemblent à ce point de vue très fort.

Brillantissime Sibony. 10 février 20:37, par titou

Brillantissime Sibony, cqfd.

Réponse à Elhadad Marcus 10 février 20:29, par Bernaerts

Je veux répondre à votre commentaire car il comporte une méconnaissance et une méprise profondes. Daniel Sibony évidemment sait la valeur inestimable de la Torah et travaille sans relâche à transmettre sa sagesse et donc évidemment la Loi, prenez ses livres  : « Nom de Dieu » ou récemment son livre « Question d'être – Entre Bible et Heidegger », ou encore « Lectures bibliques », ou « Psychanalyse et Judaïsme » ou « La juive – une transmission d'inconscient », tous ces livres travaillent la transmission de la Loi au sens de la Torah. Il met même tous son génie à fait travailler cette Loi hic et nunc chez le lecteur en train de lire, et Daniel Sibony a développé pour cela ce qu'il appelle la Loi symbolique, qui est exactement ce dont il question dans la Torah et le pourquoi elle a été donnée aux Hébreux.
Donc reprenez le titre de cet exposé  : « Dans la tête des antisémites », il s'agit ici pour Sibony d'expliquer que le combat des antisémites c'est de rejeter les Juifs en tant qu'ils sont un rappel insupportable de la faille que les antisémites refusent d'assumer en eux-mêmes car ils se revendiquent d'une identité parfaite, sans faille, alors qu'au contraire le Dieu des Juifs place les Hébreux d'emblée face à leur faille en les sommant de la faire travailler et c'est ce qui caractérise la transmission juive. Voyez que dans le nazisme ou dans le christianisme ou dans l'islam  : le négatif est totalement rejeté sur l'autre et en particulier sur le Juif  : ce sont trois transmissions qui se veulent parfaites et qui prêtent aux Juifs pleins de fautes et torts. Ces formes de revendication d'une identité sans faille sont exactement de l'idolâtrie avec le montage pervers que cela implique qui consiste précisément à imposer sa loi narcissique en lieu et place de la Loi (c'est-à-dire la Loi de la Torah, la Loi symbolique (lisez les trente premières pages de « Perversions » de DS). Vous devez aussi lire ses études de parasha sur son blog et vous verrez qu'il travaille la Loi. En toute amitié, plein de bien et de lumière à vous.

La rage de nier le Dieu d'Israel 18 février 14:23, par Elhadad Marcus

M. Siboni vide la Tora de son enseignement, la loi. Il reconnait que les juifs transmettent, mais il affirme avec autorité qu'ils ne transmettent que la faille. Pourquoi passe-t-il sous silence que Amalek combat les Juifs parce qu'ils apportent au monde des lois que lui, Amalek, n'aime pas, voir entre autres le midrach qui décrit Amalek jetant au ciel les "milot" des juifs qu'il tue pour bien dire sa haine de toutes les lois de la tora sur les arayot.
Il est vrai que les antijuifs ne disent pas aussi clairement leurs motivations, il est vrai que la haine du juif se travestit souvent et qu'il faut savoir la deceler sous ses atours
Je dois dire cependant que j'admire la maîtrise des textes de M. Siboni mais c'est de cette maîtrise même qu'il use pour occulter l'apport de la Tora, la loi, la loi qui a instauré la civilisation. Je reconnais evidemment que son propos est brillant, que sa parole coule avec charme et elegance, tout ce qui sidere les foules en somme.

Le Tohu se sent menacé par l'Etre 15 février 14:52, par Yakov Claude Gugenheim

Merci à mon genial prof de Math des années 68 à Jussieu pour cette Vue d'En Haut (Daat Elion en general divine mais ici psy animique) emouvante de verité et essentiellement humaniste par son ampleur.
Le discours psy touche toute l'humanité parcequ'il parle de l'ame à l'intellect, mais il ne parle pas de Kedoucha car elle est au delà de l'intellect. Ce ne sont pas les juifs qui ont inventé la Bible ni meme l'ont ecrit (puisque tous ont entendu les deux premiers commandements), celui qui l'etudie se rend bien compte qu'elle est Intelligence divine et volonté divine. Il y a eu Revelation et ce trauma de la rencontre du Nieme type, rencontre avec le divin, avec l'infini a forgé notre Identité. Cela est clairement exprimé aprés la sortie d'Egypte et le Don de la Tora et au moment de l'entrée en Israel lors de la 3ieme alliance ds les plaines de Moab : "En ce jour tu es devenu UN PEUPLE pour YHVH (l'Etre)" Deut 27, 9, voir aussi Rachi sur "jusqu'à ce jour" Deut 29, 3.
Si ce qui preoccupe le psychanaliste est sutout la sortie de Mitsraim=Metsarim=l'etroitesse la jalousie, le manque, la maladie, ce qui nous donne notre Identité c'est le Message et sa transmission cad le Don de la Tora la 2ieme phase, quant a la 3ieme phase l'entrée d'Israel sur sa Terre Saine et Sainte elle est le Tikoun, la plenitude de la Reparation (lorsque les 2 autres sont assumées).
La Kabale et la Hassidut nous decrivent comment l'homme de Tohu voit l'Autre comme une menace sur sa plenitude imaginaire, comment il refuse tout echange, tout commerce (le boycot). Pour ne pas avouer que l'autre a sa place il faut ni recevoir ni donner et ainsi il se suicide puisque la Realité nait de l'interaction (Hitcollelut) qui caracterise le Monde du Tikoun message de Yakov, Israel. La Touma c'est l'isolement narcissique, La Kedoucha c'est recevoir et donner (verticalemment et horizontalement).
Mais il y a aussi une cause interne à la vindicte comme on le voit ds le livre de Job lu à Kippour et pour cause : lorsque le juif fuit sa mission la tempete arrive et le goy s'excuse vis à vis de D. De jetter le juif à la mer. Lorsque Job accepte de transmettre cela reussit Ninive est sauvée par la Techouva et du juif et du goy.
Le juif a, et est, le potentiel de la Paix car la Tora a été donnée pour apporter le Shalom au Monde, par la Kedoucha des Mitzvot, qu'il n'aurait pu inventer, il de debarasse de "la volonter de se deconnecter".
Brakhot / yakovgug@zahav. Net. Il.

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
Groupe Société Religion Laïcité (CNRS) http://www.gsrl.cnrs.fr/
 
Gsrl/isgap
 
 
 
ORGANISATEUR
Groupe Société Religion Laïcité (CNRS) http://www.gsrl.cnrs.fr/
 
Gsrl/isgap
 
 

Biographie du conférencier

Daniel Sibony - psychanalyste, écrivain

Daniel Sibony est né en 1942 à Marrakech. Il émigre à Paris à l'âge 13 ans. Il suit des études de mathématiques, licence puis doctorat d'Etat. Il est maître de conférence à 25 ans en juin 1967. Il devient professeur d’Université en mathématiques jusqu'en 2002. Entre-temps, il poursuit des études de philosophie, licence, puis doctorat d'Etat en 1985, avec notamment Emmanuel Lévinas et Jean-Toussaint Desanti. Il devient psychanalyste à 32 ans après une formation avec Lacan et son école.Daniel Sibony a publié de nombreux ouvrages dont Islam, phobie culpabilité (2013) et Fantasmes d'artistes (2014).

Bibliographie du conférencier

Daniel Sibony - psychanalyste, écrivain
  • Les Sens du rire et de l'humour, (Odile Jacob, 2010)
    Acheter
  • La haine du désir, (Christian Bourgois, 2008)
    Acheter
  • L'enjeu d'exister: analyse des thérapies, (Seuil, 2007)
    Acheter
  • Lectures bibliques: premières approches, (Odile Jacob, 2006)
    Acheter
  • Nom de Dieu. Par-delà les trois monothéismes, (Seuil, 2006)
    Acheter
  • Création : essai sur l'art contemporain, (Seuil, 2005)
    Acheter
  • L'Enigme antisémite, (Seuil, 2004)
    Acheter | Emprunter
  • Entre-Deux, (Seuil, 2003)
    Acheter
  • Proche-Orient, psychanalyse d'un conflit, (Seuil, 2003)
    Acheter
  • Judaïsme et sexualité, avec Joseph Sitruk, (L'Esprit du Temps,), 2001)
    Acheter
  • Psychanalyse et Judaïsme, (Flammarion, 2001)
    Acheter | Emprunter
  • Don de soi ou partage de soi ? Le drame Lévinas, (Odile Jacob, 2000)
    Emprunter
  • Psychopathologie de l'actuel, (Seuil, 1999)
    Acheter
  • Le Jeu et La Passe, (Seuil, 1997)
    Emprunter
  • Les trois monothéismes - Juifs, chrétiens, musulmans entre leurs sources et leurs destins, (Seuil, 1992)
    Acheter | Emprunter
  • La Juive, une transmission d'inconscient, (Grasset, 1983)
    Acheter
  • L'autre incastrable, psychanalyse-écritures, (Seuil, 1978)
    Acheter
  • Islam, phobie culpabilité, (Odile Jacob, 2013)
    Acheter
  • Fantasmes d'artistes, (Odile Jacob, 2014)
    Acheter
  • De l'identité à l'existence ; l'apport du peuple juif, (Odile Jacob , 2012)
    Acheter
  • Question d'être , Entre Bible et Heidegger , (Odile Jacob , 2015)
    Acheter
  • Coran et Bibles , Entre questions et réponses , (Odile Jacob , 2017)
    Acheter
  • Un amour radical , Croyance et identité , (Odile Jacob, 2018)
    Acheter
  • Un coeur nouveau, (Odile Jacob, 2019)
    Acheter
  • Psychanalyse et judaïsme, Questions de transmission, (Flammarion, 2001)
    Acheter
 

Bibliographie générale

Sélection d'une liste d'ouvrages sur le sujet
  • la nouvelle propagande anti-juive : l'affaire al-Dura en perspective, Pierre-André Taguieff, (Puf, 2010)
    Amazon
  • Djihad et haine des Juifs. Le lien troublant entre islamisme et nazisme à la racine du terrorisme international, Matthias Küntzel, (Editions de l'Oeuvre, 2009)
    Amazon
  • L'antisémitisme partout, aujourd'hui en France, Alain Badiou, Eric Hazan, (Fabrique, 2011)
    Amazon
  • L'antisémitisme expliqué aux jeunes, Michel Wieviorka, (Seuil, 2014)
    Amazon
 

Sur la toile

Autres textes utiles

 
ORGANISATEUR
Groupe Société Religion Laïcité (CNRS) http://www.gsrl.cnrs.fr/
 
Gsrl/isgap
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier